Voyager entre Colombie et Panama

Voyager entre Colombie et Panama

L’été 2013,  j’ai traversé l’Amérique centrale et comme toute personne voulant voyager entre Colombie et Panama ou inversement, je me suis heurté à un obstacle naturel de poids, le Darien : une zone montagneuse et forestière difficilement franchissable où, pour couronner le tout, résident les FARCS, rebelles colombiens. Bref, ce n’est pas le lieu rêvé pour votre voyage. Les deux options qui s’offrent à vous sont donc l’avion ou le bateau.

Première solution : l’avion

Si vous n’êtes pas sur la côte nord de la Colombie alors ce sera sans doute la solution la plus simple et la plus économique. Mais si comme moi vous n’avez rien prévu (date de départ de Colombie et donc aucune réservation pour quoi que ce soit) et que vous êtes déjà à Carthagène alors le prix peut devenir affolant. Mon option avion était à 400$ pour 40 minutes de vol et cerise sur le gâteau, certaines compagnies vous refuseront la vente d’un aller simple … Génial quand vous souhaitez continuer vers le Costa Rica par la suite…

Deuxième solution : le bateau

Jaqueline Colombie PanamaVous l’aurez compris je me suis donc penché vers la solution numéro deux, le bateau. Ici encore il existe plusieurs options. En effet, j’ai pu entendre des gens parler de leur traversée en « sauts de puce », ils ne prenaient que des petits bateaux côtiers (lanchas – plus ou moins dangereux…). Le prix serait plus faible mais il ne faut pas être pressé et être un peu organisé (nourriture, timing car, dans mon cas, je devais retrouver une amie au Panama… ). J’ai donc opté pour une « croisière » sur un catamaran, Jacqueline, avec un capitaine inoubliable, Youyou. Vous pourrez trouver des infos pour cette traversée par ici. Le prix était de 500$ ce qui est conséquent, pour moi c’était ma plus grosse dépense du voyage. Mais il ne faut pas considérer ceci comme un budget transport uniquement. En effet, vous allez être nourri, logé pendant 5 jours et le second, Ilies, également  cuisinier, est vraiment un chef ! La traversée ne dure que deux jours et demi, le temps supplémentaire vous le passerez dans les San Blas.

Les San Blas ? C’est un de ces petits paradis sur terre, plus de 200 petites îles, certaines avec seulement un ou deux palmiers  (un seul c’est problématique pour le hamac!). Ici vivent les indiens Kunas  qui vous proposeront de l’artisanat local, des noix de coco et parfois de l’alcool ou autre pour des prix forcément plus élevés qu’au départ de Carthagène donc si vous y allez pour faire la fête il faudra anticiper.

Mais il n’y a pas que la fête ! Il y a aussi les balades sur des plages magnifiques, les rencontres avec d’autres voyageurs, j’y ai rencontré Federico, un mexicain qui vit en Belgique et qui traversait l’Amérique en vélo, la possibilité de naviguer en catamaran, de manger de la super nourriture (langouste, thon fraîchement pêché …), de boire ou manger les fruits embarqués …

Et enfin il y a le snorkeling, vous aurez juste à plonger à coté du bateau pour voir récifs et poissons tous plus magiques les uns que les autres. Le matériel est fourni donc comme je vous le disais ce n’est pas que du transport !

En résumé si vous choisissez cette option vous aurez le transport, 4 nuitées, 5 jours de nourriture, visite des San Blas, snorkeling, rencontres, un capitaine hors du commun, paysages de rêve, navigation … Une réelle expérience qui vaut le détour.

L’astuce à noter : Quand vous arrivez au Panama, vous devez passer la douane où vous aurez peut-être à jongler avec les dates de vos billets d’avion pour ne pas payer une taxe d’entrée sur le territoire de 100$. Depuis 2013, vous devez justifier d’un départ du Panama dans les trois jours pour ne pas y être obligé. Un début de réservation de billets d’avion devrait vous suffire à passer outre.

Viento Frio au PanamaAprès cette île-douane, vous allez continuer un petit peu avec le catamaran pour rejoindre la terre ferme où vous pourrez prendre des jeeps pour Panama Ciudad. Mais mon amie et moi nous n’avons pas fait ça, ces quelques jours de tourisme étaient déjà trop dans mon voyage et il me fallait un peu d’aventure. Nous sommes donc restés sur cette île quelques heures à attendre une lancha, ce fameux petit bateau de transport un peu dangereux. Pendant ce temps, nous avons pu sympathiser avec un militaire qui travaille sur l’île et qui nous a donné plein d’informations. On devait avoir une embarcation pour aller sur la côte nord du Panama à 14h, ils  arriveront à 18h… « Tranquila ! ». Il n’y a que mon amie et moi sur cette petite embarcation et c’est notre ami militaire qui négocie pour nous le prix. Ils transportent des barils d’essence ce qui n’empêche pas nos nouveaux amis panaméens de fumer tout en rajoutant de l’essence dans le bidon qui nous sert de réservoir. Cette expérience même si un peu risqué était vraiment magique, nous sommes arrivés dons un village, Viento Frio, qui n’avait pas vu de touristes depuis des mois ou peut-être des années. Il vous faudra négocier pour dormir chez l’habitant, mais vraiment ça vaut le détour et vous serez sur la bonne voie pour continuer avec Colon et le canal du Panama !

Ce sont ces petites aventures qui font les souvenirs, alors foncez !

3 comments

  • Lors de notre récent séjour au Panama nous avons visité la ville de Colon et pris le Panama Express Train permettant de relier celle ci à Panama City, un trajet très sympa.
    Par contre Colon est une ville assez pauvre, pas mal de quartiers ressemblent à des bidonvilles …

    Nous ne connaissons pas la Colombie mais je présume que cela doit être un pays sympa à découvrir car encore réellement authentique 😉

    Reply
    • Oui ce train est vraiment top à prendre ! J’ai beaucoup aimé aussi. Oui Colon ca donne plutôt froid dans le dos malheureusement, je n’y suis pas resté pratiquement, par contre Portobelo pas très loin est petit mais très sympa.

      La Colombie est simplement magique et les colombiens … encore plus ! Je ne peux que recommander ce pays qui n’a pas une très bonne image. J’ai aujourd’hui beaucoup d’amis colombiens, et je sais que j’y retournerai ! Viva Colombia ! Haha

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *