Trek Jungfrau : chemin des crêtes Brienz-Interlaken

Trek Jungfrau : chemin des crêtes Brienz-Interlaken

Venez avec moi pour un trek à Jungfrau ! Jungfrau est une petite région de la Suisse juste à coté de là où je vis et très connus. Cette randonnée peut se faire en une journée en partant tôt le matin, moi je vous propose de la faire sur deux jours pour profiter d’une nuit dans les montagnes. Voici toutes les informations pour ce trek au dessus du lac de Brienz.

Où faire un trek à Jungfrau

La région de Jungfrau est très connu, en particulier pour son train qui possède la station de chemin de fer la plus haute d’Europe (3454m). Donc il est possible de faire des treks de ce coté là du lac de Brienz, mais moi je vous propose justement l’autre coté de ce lac suisse pour profiter de la vue magnifique sur les Alpes suisses !

Ce trek va relier deux sommets : du Brienzer Rothorn, dans les hauteurs de Brienz, à Harderkulm, au dessus d’Interlaken. Cette randonnée n’est donc pas une boucle, peu pratique si on y va en voiture mais beaucoup plus sympa car on a un objectif pour avancer.

Informations pratiques pour ce trek

Ce trek est considéré comme difficile avec un dénivelé positif de 1500 mètres ! Ce n’est pas rien, surtout si comme moi vous souhaitez dormir en cours de route. En effet, il faut transporter eau, nourriture et matériel et ça pèse vite sur le dos. Le temps de marche est d’environs 8/9 heures. Certains le font en mode sportif, moi j’aime apprécier le lieu donc il faut faire des pauses pour en profiter. Je conseille donc de considérer la durée de la rando, avec pauses donc, entre 10
et 11 heures. A chacun de voir mais c’est mon avis.

Camping sauvage à JungfrauPour dormir le lieu le plus sympa est à Suggiture. Comme vous êtes sur un chemin de crêtes il y a effectivement peu de lieux où poser sa tente. Mais après le Augstmatthorn cela devient plus plat et il faut donc en profiter pour passer la nuit dans un cadre magnifique, les bouquetins passent juste à coté, parfait pour leur observation. Ce lieu se trouve à environs 6 heures 30 du départ (8h/8h30 avec pauses).

Le point de départ et d’arrivé sont à des sommets. Pour monter au sommet du Rothorm prenez le train à vapeur vieux de plus de 120 ans ! Par contre il faudra débourser 57 francs (CHF) ou 28 si vous avez un abonnement. Et pour redescendre vous prendrez le funiculaire qui descend à Interlaken pour 15 francs (7.50 avec un abonnement).

Si vous souhaitez plus de détails sur ce les étapes de ce trek jetez un oeil ici.

A ne pas louper durant ce trek

Il y a trois choses que vous ne devez pas louper durant ce trek à Jungfrau et les voici :

  1. La vue sur les Alpes suisses de l’autre coté du lac de Brienz. Vous voyez des montagnes qui sont magnifiques et très connues. Si vous y êtes déjà allé cela vous donnera un magnifique point de vue sur celles-ci. Si comme moi vous n’y êtes encore jamais allé … et bien ça vous donnera envie !
    .
  2. Bouquetin en ando entre Interlaken et BrienzLes bouquetins ! A cause d’une mauvaise traduction j’ai cru pendant longtemps qu’on allait voir des chamois, mais non ! Il est annoncé que la probabilité de voir un bouquetin est proche de 100% sur ce trek. Durant le temps de randonnée nous n’en avons vu qu’un et je pense que nous avons eu de la chance ! En effet, comme ce sentier est sur les crêtes de la montagne et bien … on regarde là où l’on marche ! Du coup pas trop le temps de regarder le paysage, en encore moins pour les bouquetins ! Par contre si vous bivouaquez là où je vous ai indiqué vous en verrez. Pendant la nuit vous allez en écouter régulièrement. Nous en avons vu plusieurs, dont un le matin qui trônait sur le petit sommet que l’on venait de passer la veille. Regardez :
  3. Profitez de la nature ! Et oui vous êtes dans un cadre incroyable pour cela ! Alors ne courrez pas après la montre, faites régulièrement des pauses et regardez autour de vous. Admirez ces lieux magnifiques où vos pieds peuvent vous mener. Car comme je le disais juste avant quand on marche on regarde ses pieds. N’oublions pas de lever les yeux aussi !

Voilà j’espère qu’avec tout ça je vous aurait donné envie de venir faire un tour dans cette région de Jungfrau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *