Basse-Californie une langue de désert entre la mer et l’océan

Basse-Californie une langue de désert entre la mer et l’océan

Retour sur mon séjour en Basse-Californie de Cabo San Lucas à Tijuana. Cette langue de désert mexicain est coincée entre les Etats-Unis au nord, l’Océan Pacifique à l’ouest et la mer de Cortez à l’est. Au sud se rencontrent ces deux étendues d’eau turquoise et bleu marine. Je vous embarque avec moi, en bateau, en bus et en stop sur plus de 1600 kilomètres !

Cabos San Lucas, enclave américaine

Plage de l'amour à Cabos San LucasPour nous rendre en Basse-Californie après avoir pris le Chepe, nous avons pris l’avion depuis Los Mochis pour arriver à Cabos San Lucas dont nous avions beaucoup entendu parler et pas forcément en bien. En effet, cette ville est réputée pour être bondée de touristes et très chère ! En arrivant, nous avons rapidement compris ce que cela voulait dire. Les gens parlent anglais dans la rue, on ne vous aborde qu’en anglais également et on vous donne les prix … en dollars ! Pour vous dire, même les distributeurs automatiques donnent des dollars américains ! Nous avons dû marcher plus d’une heure pour trouver un hôtel abordable. Finalement, on trouve dans cette ville beaucoup de bars, de boîtes de nuit, de restaurants et de magasins. C’est un endroit pour américains en vacances et cela se voit à la marina qui ne donne en rien une idée de ce qu’est le Mexique. A noter que l’arche à la pointe de la Basse-Californie est très proche et on peut y aller en bateau. Un lieu très joli et vous irez sans doute sur les deux plages se trouvant à côté :

  • « Playa del amor » (plage de l’amour) du coté de la mer de Cortez où les bateaux viennent déposer les touristes (nous…) et où l’on peut se baigner, mais elle est très petite.
  • « Playa del divorcio » (plage du divorce) beaucoup plus grande et où l’on se retrouve vite plus au calme car tous les touristes (pas nous !) se massent au début de la plage. Par contre, se trouvant du côté Pacifique, les courants rendent la baignade dangereuse !

Nous avons donc eu peur d’avoir quitté le Mexique sans le savoir, mais la suite de notre périple nous a rassuré sur ce point !

La Paz, capitale de Basse-Californie

Nous avons continué notre chemin en direction de La Paz, une vraie ville mexicaine au bord de la mer de Cortez. Sur le chemin, ne manquez pas de faire un stop à Todos Santos et aux plages au nord-ouest de La Paz en direction de Ballandra où s’arrête la route.

Requin baleine à La PazEn dehors de ces plages, les attractions principales sont l’île Espirito Santo et aller plonger avec les requins-baleines ! Nous ne sommes pas allés sur l’île, mais cette plongée avec masque et tuba devant ces merveilleuses créatures reste l’une de mes expériences les plus incroyables ! Deux mois et demi après avoir vécu ces instants, je peine toujours à réaliser que j’ai vécu cela !

A ne surtout pas manquer donc !

Négociez les prix pour les tours en bateau, surtout si vous êtes en groupe, et respectez ces animaux majestueux ! Ne les touchez pas, c’est illégal et bête de le faire …

La côte de Cortez en Basse-Californie sud

Avant de sortir de la partie sud de la péninsule (ce sont deux états), profitez de la côte sur la mer de Cortez entre
Ligüí et Santa Rosalia. Nous nous sommes arrêtés à trois endroits dans cette zone :

  • Loreto : petite ville balnéaire calme où il fait bon flâner pour aller dans les restaurants et à la plage. Nous avons dormi dans un camping très cool et pas cher : Casa Palmas Altas.
  • Mulegé : ville un peu plus rurale connue pour sa mission; nous avons passé un très bon moment chez un couple d’américains qui nous ont hébergé comme des amis de longue date ! Difficile donc de donner un avis neutre sur ce lieu où nous avons passé quatre jours … au paradis !
  • Santa Rosalia : ville très sale où il y a très peu à voir en dehors des maisons en bois et l’église construite par … Eiffel ! Nous n’avons pas trop apprécié notre passage dans la ville où nous étions logés dans le pire hôtel de notre année au Mexique !

Tout comme à La Paz, vous êtes dans une zone propice pour observer les requins-baleines !

Voir des baleines et plus encore !

Les deux lieux où nous nous sommes rendus ensuite sont très connus pour l’observation des baleines grises (principalement) … si vous y êtes à la bonne période ! Ce qui n’était pas notre cas … Donc si vous pouvez, allez-y entre Novembre et Mars. Durant cette période, on peut en voir dans toute la Basse-Californie mais à San Ignacio et Guerrero Negro, vous pouvez les observer dans des lagunes où elles viennent se reproduire. Il semblerait donc que ce soit le lieu parfait !

San Ignacio en Basse-CalifornieA San Ignacio, vous serez dans un oasis de palmiers-dattiers au milieu d’un désert de cactus; la mission qui se trouve dans le centre du village est très jolie. Le calme que nous avons rencontré dans ce petit village doit disparaître lors de la saison d’observation des baleines mais ce fut très agréable. Vous pouvez également aller vous baigner dans l’oasis pour des moments inoubliables … Surtout si comme moi vous y allez pour votre anniversaire ! 😉

Nous sommes également allés à Guerrero Negro mais cette petite ville n’est vraiment pas très attractive en dehors de la possibilité d’aller observer les baleines et il y a également une saline à voir.

Nord de la Basse-Californie

En vous rapprochant des Etats-Unis, il vous restera deux stops, très loin des précédents : Ensenada et Tijuana. Il y a entre Guerrero Negro et Ensenada environ 600 kilomètres de route en ligne droite. Nous les avons fait en stop dans l’arrière d’un pick-up, puis dans le pick-up afin de ne pas finir grillés au soleil.

Ensenada est une jolie ville pleine de vie avec un port de plaisance très actif. Idéal pour profiter de la vie nocturne, ce lieu est assez cher en raison du nombre d’américains qui y vivent. En effet, nous somme très proches des Etats-Unis et la ville est plus sécurisante que Tijuana. Une attraction sympa (mais ultra-bondée) est la bufadora où vous pourrez vous rendre en bus. L’eau s’y engouffre dans des falaises pour sortir sous forme de geyser. Très sympa à voir mais vous devrez parcourir le dernier kilomètre au milieu d’un marché pour touristes (souvenirs, vêtements, alcool, nourriture…).

La dernière ville de la côte Pacifique du Mexique avant d’arriver aux Etats-Unis est la célèbre Tijuana. Si vous connaissez la chanson de Manu Chao, il est vrai qu’il y a un peu de tout dans cette ville. Les villes frontalières ont toujours un double visage. Mais les derniers jours de notre année au Mexique se sont faits dans cette ville et nous les avons franchement appréciés ! Dans le centre ville, vous sentez que vous êtes vraiment au Mexique, vous trouvez des passages entre les avenues principales où l’art vit à fond, n’hésitez pas à vous y perdre ! A ne pas manquer la plage de Tijuana. Il est très étrange de se balader au bord de l’océan en voyant les gens s’amuser, se baigner, manger, danser et arriver à cette grande barricade séparant les deux pays. Au nord c’est désert, seule une voiture des gardes frontières américains reste ici en surveillance, tout comme un bateau à une centaine de mètres du bord. Très étrange pour nous européens qui ne connaissons plus les frontières physiques.

Super voyage en Basse-Californie

Voici donc un petit résumé de notre aventure sur la péninsule de Basse-Californie où l’on découvre un autre visage du Mexique. De très beaux paysages, une faune incroyable et la gentillesse des mexicains, mais également de certains américains qui résident ici durant l’hiver. Le coût de la vie est bien supérieur au reste du Mexique (nourriture, logement et transport) mais il est possible de trouver des façons économiques de voyager :

  • camping : le climat y est doux et la zone est vraiment tranquille donc n’hésitez pas à planter votre tente
  • stop : comme il n’y a qu’une route qui va du nord au sud il est très simple de se déplacer de cette façon !

Sur ce, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un beau voyage en Basse-Californie et si vous y allez durant la saison d’observation des baleines, n’hésitez pas à venir déposer une photo sur la page facebook du blog !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *