Vivre en Suisse : le guide pour s’installer

Vivre en Suisse : le guide pour s’installer

Vivre en Suisse est un de vos projets ou un rêve ? Alors voici un article pratique pour vous expliquer toutes les démarches qu’il vous faudra réaliser en venant vivre en Suisse. Bien entendu cet article ne pourra pas rentrer dans le détail pour chaque point abordé car suivant votre situation les réponses sont différentes. L’idée est donc de faire une liste des points importants à connaître en venant vivre en Suisse en vous expliquant dans mon cas comment tout cela c’est passé.

Trouver un travail en Suisse

Je commence cet article par la partie la plus compliquée et la plus subjective : le travail. En effet beaucoup de gens viennent vivre en Suisse pour des raisons professionnelles : ce n’était pas mon cas ! Je suis venu pour suivre ma petite amie qui est suissesse. De ce fait je suis venu sans travail et j’ai pu constater deux choses :

  • contrairement à ce que l’on pourrait penser il est possible de trouver des petits jobs en Suisse.
  • comme souvent être sur place facilite la recherche

De ces deux constats je pense donc que si votre but est avant tout de vivre en Suisse, venez sur place et cherchez directement depuis la Suisse. En attendant de trouver le job parfait vous pourrez sans doute travailler à droite à gauche. Si votre objectif est uniquement de trouver un travail bien payé dans le domaine que vous souhaitez alors je pense qu’il est plus prudent de cherchez via internet mais cela peut prendre énormément de temps et ce n’est pas sûr d’aboutir (ni que ce soit une très bonne idée) …

Pour cette raison il existe énormément de « chasseurs de tête » auprès de qui vous pouvez vous enregistrer afin qu’ils vous contactent si votre profil colle à la recherche d’une entreprise. Je ne connais ni les tarifs ni les conditions de ce genre de deal. Un autre conseil c’est de voir en quoi vous pourriez être plus utile qu’un Suisse dans le post que vous cherchez ? Par exemple la langue française si vous venez travailler en suisse alémanique comme moi. Enfin faite attention avec le salaire car le niveau de vie en Suisse est bien au dessus de celui en France. Comptez au minimum 1500 CHF pour vos dépenses obligatoires (logement, assurance, nourriture), ensuite suivant votre train de vie et vos autres dépenses cela augmente vite.

Obtenir un permis de travail en Suisse

Pour le permis de travail il en existe plusieurs dont les principaux (pour les ressortissants de l’UE) :

  • le permis B : celui que j’ai et qui permet de travailler en Suisse pour une durée de 1 à 5 ans renouvelable.
  • le permis L : pour un contrat de travail de moins d’un an
  • le permis C : si vous vivez en Suisse depuis au moins 5 ans
  • le permis G : pour les frontaliers

C’est donc suivant votre premier contrat que vous aurez la possibilité de faire une demande de permis L ou B. Je laisse le G de coté car le sujet des frontaliers est déjà souvent abordé et je ne le suis pas donc je ne suis pas le mieux placé pour en parler. Souvent si vous êtes embauché par une grosse boîte c’est celle-ci qui se chargera de faire la demande de permis : facile donc. Mais si ce n’est pas le cas, comme pour moi, voici comment faire.

D’abord il faut savoir qu’on ne demande pas un permis de travail pour trouver un travail mais que l’on obtient un permis de travail car on a une promesse d’embauche. Ainsi inutile de commencer les démarches avant d’être sûr d’avoir trouvé un job. Pour l’anecdote j’ai commencé à travailler quelques jours avant de faire la demande de permis et cela n’a posé aucun soucis. Ensuite ce qui est important pour l’office d’immigration (que l’on trouve dans les locaux de la mairie), c’est de savoir si vous pourrez subvenir à vos besoins. Ils veulent donc savoir combien vous serez payé. Il est également important de parler une des langues du pays (si vous lisez cet article ça devrait aller) mais on peut aussi vous demander la langue locale (allemand ou italien). Une fois ces réquisitions validées il est très facile d’obtenir le permis B. Le permis C quand à lui s’obtiendra par la suite si vous restez en Suisse.

Trouver un logement en Suisse

Vivre en Suisse - trouver un travail et un logement

Pour vivre en Suisse gardez les yeux ouverts

Dans cette catégorie je vais sans doute apporter moins d’informations utile car ma situation était très simple à ce niveau. A mon arrivée j’étais logé chez les parents de ma petite amie. Ensuite nous avons cherché un appartement mais sans stress et cela a bien facilité le processus. Quelque chose qui m’avais choqué, si l’on souhaitait « candidater » pour un appartement via une agence il fallait payer entre 70 et 150CHF de dépôt que l’on récupère si l’agence choisit quelqu’un d’autre ou sur notre premier loyer. Mais si l’agence vous choisit et que vous changez d’avis … C’est perdu !

Pour chercher un appartement nous sommes beaucoup passé par différents sites internet : flatfox.ch, anibis.ch et Immoscout par exemple. Vous pouvez aussi jetez un œil sur la market place de Facebook. Mais finalement c’est via un journal local que nous avons trouvé notre appartement ! A l’ancienne ! haha

Obligations supplémentaires pour vivre en Suisse

L’assurance maladie

Alors voici le sujet qui m’a le plus énervé lorsque j’ai commencé à vivre en Suisse : l’assurance maladie (LAMal) !

En tant que bon français j’ai compris sans soucis qu’il fallait obligatoirement avoir une assurance maladie dès lors que l’on vit en Suisse. Ok. Par contre quand j’ai vu les prix, les remboursements et le fait que c’était un système privé … J’ai déchanté ! Ma solution a été simple, vu que je n’ai quasiment jamais besoin de soin il faut que je sois couvert le moins possible afin que cela soit le plus économique possible chaque mois. Et cela quitte à devoir payer si jamais il m’arrive un accident.

Bilan je paye 240CHF par mois avec une franchise de 2500CHF. Donc ca veut dire que si j’ai moins de 2500CHF de frais médicaux dans l’année et bien … C’est moi qui paye, en plus des 240CHF mensuel ! La cerise sur le gâteau c’est qu’après avoir atteint cette franchise … On paye encore 10% des frais ! Bref, ce n’est pas très rentable comme assurance maladie … Haha

Information utile : si vous avez un faible salaire vous pouvez avoir des réductions sur le prix de cette assurance. Cherchez les formulaires d’exemption de votre canton.

Le permis de conduire

Tant que vous êtes touriste en Suisse, pas de soucis avec votre permis de conduire. Mais quand vous allez officiellement commencer à vivre en Suisse alors vous aurez un an pour échanger votre permis contre un permis de conduire Suisse. Passé ce délai vous n’aurez plus le droit de conduire !

Ouvrir un compte en banque

En soit il n’est pas obligatoire d’ouvrir un compte en banque je pense mais il est bien entendu indispensable d’en avoir un pour travailler. Suivant votre canton les offres vont changer donc n’hésitez pas à vous renseigner. Personnellement je suis dans une petite banque locale à Thoune la banque AEK. En effet, comme je ne me sers de ce compte que pour recevoir mon salaire j’y ai trouvé un compte gratuit avec simplement une carte de retrait. Je paye ici tout en liquide et je transferts ensuite le reste de mon argent sur mon compte N26 (en euros) que je me sers durant mes voyages. C’est pour moi la solution la plus pratique à vous de voir ce dont vous avez besoin. Voici quelques conseils supplémentaires :

  • Si vous avez un compte tel que le miens mais que vous souhaitez avec une carte de crédit MIGROS permet de rattacher une telle carte sur votre compte.
  • Vous voulez envoyer de l’argent de votre compte en CHF sur un autre dans une autre devise alors utilisez Transferwise (si vous ne connaissez pas jetez un œil à mon avis sur Transferwise).

Vous êtes donc prêt à vivre en Suisse !

Voilà toutes les informations que j’ai pu constituer au fur et à mesure de mon expérience en Suisse. Bien entendu celles-ci peuvent évoluer sans que je le sache et sont parfois différentes d’un canton à un autre. Pour ces raisons je vous invite d’une part à prendre ces informations comme une base mais de vous en assurer dans votre situation et également si vous constatez un changement n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’envoyer un mail que je puisse mettre à jour cet article.

2 comments

  • Comme la Suisse revenait souvent dans tes chroniques, je croyais même que tu étais suisse ! C’est très intéressant de lire comment s’installer en Suisse. J’ai grandi en France en face de Lausanne (à Evian) et si je connais énormément de frontaliers, peu de personnes vont s’installer en Suisse, probablement à cause du coût de la vie. Je croyais que c’était aussi en partie car les démarches étaient compliquées, mais visiblement, ce n’est pas le cas.

    Reply
    • Salut Audrey,
      Oui en effet pas mal de gens ces derniers temps pensent que je suis Suisse mais non, français expat’. Effectivement dans mes amis français que j’ai connu avant la Suisse certains ont été frontaliers et seulement une autre amie vit en Suisse. Il est certain que financièrement c’est intéressant d’être frontalier mais, à moins d’être du coin, niveau social c’est plus difficile pour les frontaliers. En effet niveau papiers ce n’est vraiment pas difficile, le plus dur c’est de trouver le travail quand on a pas encore de permis. Et comme on a besoin d’une promesse d’embauche pour le permis la première étape peut être difficile.
      Evian c’est sympa j’y suis passé deux fois dans les dernières années mais jamais eu le temps de vraiment visiter.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.