Itinéraire Chepe : Comment bien visiter la Barranca del Cobre

Itinéraire Chepe : Comment bien visiter la Barranca del Cobre

Cet article sur le Chepe, dernier sur le thème, va vous proposer un itinéraire suivant mon expérience de voyage entre le Chihuahua et le Sinaloa au Mexique. Si vous souhaitez plus d’informations sur les endroits dont je parle cliquez sur les noms des lieux pour voir des articles plus détaillés. Et si vous vous lancez dans l’aventure voici toutes les informations sur le Chepe.

Début de l’itinéraire à Chihuahua

Pour commencer vous allez devoir choisir le sens de votre voyage, comme je savais que je souhaitais continuer en visitant la Basse-Californie j’ai donc fait le sens qui va de Chihuahua, dans l’état du même nom à Los Mochis, Sinaloa. A vous de voir, et donc d’inverser ou non l’ordre de cet article.

La ville de Chihuahua n’a pas une très bonne réputation auprès des mexicains mais je n’ai vraiment pas ressentit d’insécurité dans cette ville qui m’a vraiment impressionné, dans le bon sens. Le centre est assez petit et devant la cathédral les rues sont interdites aux voitures, parfait pour se balader. Quelques lieux sont à visiter, la « Casa Redonda » où l’on réparait les trains et qui est aujourd’hui un musé, assez loin du centre surtout à pied … Vous vous doutez que j’y suis allé à pied ! Un autre musé qui est super, et pourtant je ne suis pas un grand fan de musée c’est le « Museo de la Revolución » aussi connu sous le nom de « Casa de Pancho Villa », c’est un bâtiment militaire retraçant la vie de Villa mais également son assassinat.

Incontournable : le village de Creel

Visiter Creel et le Chepe

Voici votre premier stop à ne pas manquer, Creel. Je vus conseille de vous y rendre en bus pour économiser sur le billet de train et voici toutes les informations sur Creel.

Si vous voulez avoir un aperçu ne pas manquer pas mon reportage photo de Creel.

Divisadero, en train ou plus

Je ne me suis pas arrêté à Divisader pour y dormir car le train fait une pause d’une vingtaine de minutes pour que l’on puisse avoir le temps de profiter de la vue sur le canyon … et d’acheter les fameuses « gorditas » des Tarahumaras (attention elles sont chères comparé à d’autres lieux : 25$). Mais d’après les échos que j’en ai eu, si vous avez le temps n’hésitez pas à y passer une nuit !

Canyon Urique

Vue de la Brrancas del Cobre depuis le mirador à Urique

Pour visiter le gigantesque Canyon d’Urique, arrêtez vous à Bauichivo puis allez dormir à Cerocahui mais attention aux prix, je vous explique tout sur Cerocahui ici.

Et cliquez ici pour les photos de la Sieera Tarahumara !

Une petite ville très mexicaine, El Fuerte

Pour économiser sur le billet de train nous avons décidé de nous arrêter à El Fuerte et non à Los Mochis. De plus on nous avez dit, puis on nous a reconfirmé que Los Mochis n’offrait rien d’intéressant à voir. En revanche, cette petite ville calme vaut le coup ! Vous pourrez y dormir et y manger pour pas cher, le centre est sympathique et tranquille, idéal pour une ballade nocturne et dans l’après midi vous pourrez profiter du soleil sur le « malecon » au bord de la rivière ! Bref, je recommande vivement El Fuerte !

Voilà les endroits où je me suis arrêté pendant mon voyage avec le Chepe. Bien entendu si vous avez plus de temps que moi (8 jours) ou si vous prenez la première classe et que vous pouvez donc faire plus d’arrêts profitez-en, vous pourrez vous enfoncer un peu plus dans la Sierra et je suis certain que cela vaut le détour ! Mais dans tous les cas le Chepe est une attraction mexicaine, et même si le train en lui même n’a rien de spécial, les lieux traversés valent eux vraiment de vous aventurer dans cette région qui encore une fois offre un nouveau visage du Mexique !

Mots clés cherchés par les voyageurs du net :

  • train de barranca del cobre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *