Pourquoi j’ai refusé mon poste dans l’éducation nationale ?

Pourquoi j’ai refusé mon poste dans l’éducation nationale ?

On est en juin 2015, cela fait quelques mois que je suis en France pour travailler et étudier. Je suis étudiant en master pour être professeur des écoles et surveillant dans un lycée. Mais voilà, je sais aussi que j’ai la possibilité l’année prochaine d’être assistant de français au Mexique, comme je l’avais été à Edimbourg. Et parcourir le monde, c’est ce que j’aime !

Une année de transition

Après avoir passé une année scolaire en Ecosse, j’avais dû revenir en France. En effet, je souhaitais continuer mes études et devais reprendre le cours « normal » de ma vie. Normal ? C’est ce que les gens attendent de toi finalement : tu peux voyager … mais pas trop quand même ! Alors oui « il faut voyager pour que jeunesse se passe » et « il faut profiter d’être jeune pour voyager maintenant », mais surtout il faut penser à continuer ses études pour reprendre une vie « normale » ensuite. Mais moi, j’ai appris au cours de mes différents voyages que je ne veux pas de cette vie, alors je reviens et travaille pour économiser de l’argent et je fais mon master 1 en me disant que si mes projets n’ aboutissent pas, je pourrais retomber sur mes pieds.

Car oui même si l’on veut tout plaquer et partir voyager, il est important de savoir si l’on pourra se retourner ou pas.

Les résultats arrivent 

Résultat du concoursLa première réponse que je vais recevoir, c’est pour mon projet d’être assistant de français au Mexique avec le CIEP, et c’est bon ! Je sais donc en mai que si je veux, je peux commencer ce travail dès le premier octobre. Alors c’est sûr pour moi, je vais retourner au Mexique pour sept ou huit mois ! Finalement je valide mon master, ce qui me permettra peut-être de valider quelques matières du master que je souhaite faire l’année prochaine à distance : le master FLE (français langues étrangères). Et enfin les résultats du concours : en effet, comme l’inscription au concours de recrutement de professeur des écoles se fait en début d’année scolaire, je me suis inscrit ne sachant pas encore de quoi serait fait l’année suivante. Et finalement après avoir été admissible aux écrits, je suis admis après les oraux avec un classement sympathique. Si je le souhaite en septembre je peux commencer à travailler comme fonctionnaire, ma vie est tracée…

Une décision à prendre : voyager ou non …

Mexique et FranceLe titre est trompeur, ma décision est déjà prise ! Je sais que je veux voyager, alors pour moi c’est sûr, j’irai au Mexique ! Mais malgré tout cela fait réfléchir. Partir au Mexique pour être assistant pendant sept mois et après se retrouver « sans rien » ou mettre un premier pied dans un travail que je peux garder probablement toute ma vie. « La sécurité de l’emploi » comme disent certains.
Donc comme je le disais, il n’y avait pas de vrai décision à prendre pour moi, je savais ce que je voulais et le Mexique m’attend donc. Mais si jamais vous êtes dans une situation équivalente et que vous doutez, ou si vous hésitez à vous lancer dans ce genre d’aventure, voilà ce que je pense :

Il faut en premier lieu prendre une décision personnelle, car beaucoup de gens vous donneront des conseils, comme je le fais d’ailleurs moi-même. Mais tous, y compris moi, nous aurons un avis en fonction de notre vie. Moi, j’aime voyager et bien entendu ma première réponse serait d’y aller sans réfléchir. Quelqu’un qui a une vie bien posée vous dirait sans doute de voyager un petit peu et de revenir vite reprendre cette fameuse vie « normale ». Alors posez-vous la question de savoir ce que vous voulez faire de votre vie, il n’y a pas de mauvaise réponse, sauf si vous ne faites pas ce que vous souhaitez.

Ne partez pas car c’est cool, ne restez pas car c’est bien. Faites de votre vie ce que vous en voulez !

Mots clés cherchés par les voyageurs du net :

  • ciep report de stage educarion nationale
  • refuser une affectation prof

27 comments

  • Je suis totalement d’accord avec toi! Beaucoup de gens se mettent dans un moule juste par pression sociale, alors que dans leur for intérieur, ils veulent faire autre chose de leur vie. C’est sûr, tout le monde n’a pas la même expérience de vie, les mêmes difficultés, mais je trouve dommage qu’une personne fasse telle ou telle carrière parce que ses proches lui disent de le faire. J’ai sûrement de la chance d’avoir une famille qui m’a toujours soutenu dans mes choix, et je les remercie, car faire ce que je veux de ma vie n’a pas de prix 😉

    Reply
    • Merci à toi Eleonore pour ce retour, en effet il ne faut se laisser mettre dans un moule, et quand on a la chance d’être soutenu(e) alors il faut en profiter !

      Reply
  • Belle philosophie ! Tu as parfaitement raison, il faut faire de sa vie ce que l’on souhaite, tout en se posant les bonnes questions. Même si cela impose des choix et parfois des compromis. Et surtout ne pas regretté une fois la décision prise. Bon retour au Mexique 😉

    Reply
  • Bonjour Moran,
    Je viens de découvrir ton blog et cet article en particulier. As-tu essayé de demander un report de stage de 1 an auprès de ton académie ? Je m’explique, il est possible de demander un report de stage après l’obtention du concours pour cause personnelle (grossesse, maladie) ou expérience à l’étranger. Cela dit, la décision reste à l’académie dont on dépend. Je sais que le tendance est au refus ces dernières années du moins dans l’académie dont je dépends… Ton expérience m’intéresse car je suis plus ou moins dans le même cas de conscience que toi.
    Merci pour ta réponse et bonne continuation à toi.

    Reply
    • Coucou Ellie,
      Alors non je n’ai fait aucune demande de report car si je ne compte pas rester au Mexique, je ne souhaite pas non plus rentrer en France (en tout cas pas tout de suite). En revanche une amie à moi était dans la même situation (acceptée en assistanat et réussite au concours) et souhaitait, elle, repousser son année de stage (académie de Poitiers). Et bien impossible ! Et pourtant elle a tout fait pour !
      C’est au bon vouloir du recteur oui, et comme tu le dis, la tendance est au refus.
      Une technique pour passer entre les mailles du filet : réussi tout ton master 1 SAUF une matière (tu ne vas pas à l’examen ou tu rends copie blanche), de la sorte tu as ton année de stage repoussée car tu n’as pas validé le M1, et tu n’as qu’a te réinscrire à la fac et revenir pour une matière (si c’est un dossier tu pourras peut être le faire depuis l’étranger sinon un examen facile que tu peux faire en rentrant juste une fois). Ce n’est pas parfait, mais le système non plus et aujourd’hui c’est malheureusement la seule solution.
      En espérant que ça puisse t’aider, mais GO et profite de TA vie !

      Reply
  • Je suis ravie que tu aies répondu si vite ! Je suis moi aussi dans l’académie de Poitiers cette année… 🙁 Mais je me suis également inscrite à Nantes, j’essaie de me renseigner quant aux reports de stage dans cette académie. En parallèle je constitue mon dossier auprès du ciep pour une place d’assistante de français au Mexique, j’ai eu mon entretien de motivation la semaine dernière. J’espère vraiment concrétiser cette expérience car je suis tombée amoureuse du pays lors d’un stage court en février dernier et mon envie d’ailleurs devient très pressente.
    Merci encore,
    Bonne continuation

    Reply
    • Pas de soucis pour la réponse. 🙂
      Mais oui ne passe pas à coté de l’opportunité d’un assistanat, c’est vraiment au top ! Et puis le Mexique … Magique !
      Si tu as d’autres questions n’hésites pas, tu peux aussi m’envoyer un message sur facebook si tu as des questions plus précises sur l’assistanat (lieu d’affectation, coût de la vie … ).
      Bonne chance à toi dans toutes les démarches !

      Reply
  • J’ai une amie qui, elle, a pris son poste de professeur des écoles, mais a mi-temps …Ce mi-temps elle l’exerce « a plein temps » de septembre à janvier, c’est une organisation possible de l’éducation nationale , et de février à août, elle voyage ..Qui plus est avec ses enfants qui suivent leur programme scolaire via internet

    Reply
    • Bonjour Sylvie,
      En effet c’est une option qui peut vraiment être pratique mais qui n’est pas possible lorsque l’on commence (la première année est à mi-temps avec le reste du temps en master 2), j’aurais ainsi du reporter mon projet et abandonner mon poste d’assistant au Mexique.
      Mais oui le mi-temps annualisé peut être une très bonne option ! Merci pour votre commentaire !

      Reply
      • Bonjour Sylvie ! Bonjour Moran !
        Je comprends vraiment ta décision et je partage totalement ce que tu dis 🙂
        Merci pour cet article !
        Concernant le mi-temps en tant que professeur des écoles, je ne suis pas sûre que cela puisse être demandé dès la première année d’enseignement, si ?

        Reply
        • Bonjour Laurence,
          Merci de donner ton retour aussi, en effet la première année c’est mi-temps avec le master 2. Après je ne sais pas combien de temps il faut attendre pour demander le mi-temps annualisé et je pense qu’en plus c’est au bon vouloir du recteur…
          Mais pour ceux qui l’obtiennent c’est un bon commis.

          Reply
  • Bonjour Moran,

    Je ne vais rien dire d’original mais je partage complètement ton point de vue même si mon projet est un peu différent : j’ai 47 ans j’ai mené ma vie et mon boulot sensiblement dans les mêmes endroits et maintenant que j’ai mené à bien certaines choses j’ai envie de changer complètement de vie, histoire de me faire deux vies bien distinctes dans une vie. Il y a des années de cela j’ai découvert Edimbourg et suis tombé littéralement amoureux de cette ville, l’ambiance le côté historique la variété des paysages les habitants qui ont l’air sympathiques la musique omniprésente la mer le whisky …. J’aurais donc qques questions : j’y suis allé l’année dernière en juin et septembre et très beau temps à chaque fois alors la réputation pluvieuse et humide de l’Ecosse mythe ou réalité mais seulement qques mois de l’année ? Mon anglais est moyen j’arrive à converser avec les edimbourgeois et me faire comprendre dans bcp de situations pense-tu que ce soit suffisant pour un petit boulot genre employé de Tesco ? les conditions de travail et le climat social pas trop durs ?
    Voilà ce msg est déja bien long je ne vais pas t’accaparer plus longtemps et j’espère que ca se passe bien au mexique et tu a bien raison de voyager c’est une des situations ou on se sent le plus vivant à mon sens.
    A bientôt
    Jérôme

    Reply
    • Salut Jérome !
      Désolé pour le temps de réponse, mais comme je suis en road-trip aux Etats-Unis (j’ai quitté le Mexique fin mai, en voyage aux Etats-Unis avant de tenter ma chance en Suisse) c’est un peu compliqué d’avoir internet en dormant dans la tente.
      Alors oui l’Ecosse c’est top, je ne sais pas si tu as vu cet article ici mais j’explique pas mal de choses et dans les commentaires aussi. Pour la langue ca va s’améliorer rapidement, pour le travail ca peut être un peu pluc compliqué par contre mais avec de la détermination tout est possible !
      Pour la météo : oui c’est humide, oui on profite du soleil quand il y en a et aussi les journées sont très courtes en hiver. Mais malgré tout c’est une ville où je pourrais retourner vivre ! 😉
      Voilà pour tes questions, mais fonce, la vie n’attend personne ! =)

      Reply
      • Salut Moran,

        Je viens juste de voir que tu a répondu à mon courrier, c’est cool merci bcp ça ne fait que me motiver encore plus ! Et oui la vie n’attend personne à nous d’aller vers et de provoquer les choses

        Bons voyages à toi !

        Reply
  • Bonjour Moran! Du forum expat j ai atterri sur ton blog (j ai presque dévoré tous les articles sur le Mexique ) et ce dernier article me donne envie de réagir. Comme toi je suis partie en assistanat, comme toi j ai passé le CRPE, comme toi j ai été admise et comme toi je me suis posé beaucoup de question. Et finalement je suis restée en France et j ai commencé à travailler tout en gardant l idée de repartir dans un coin de ma tête… J ai grandement profité des nombreuses vacances scolaires pour voyager en attendant de repartir. Cette année je reprends mes études et l an prochain je compte repostuler pour l assistanat. Ensuite j aurai encore des possibilités pour bouger (mi temps annualisé, détachement, disponibilité…). Je ne me vois pas faire ma vie à un seul endroit, que ça soit en France ou à l étranger ni être « coincée » dans un boulot mais d un autre côté j ai besoin de sécurité (assez paradoxal!). Je me pose toujours beaucoup de questions avant de prendre une décision mais l avantage c est que je ne regrette jamais mes choix tout ça pour dire bravo de vivre selon tes envies, c est la clé du bonheur

    Reply
    • Salut Alba,
      Merci beaucoup pour ce retour. Pour ce qui est des articles sur le Mexique, même si je suis rentré j’en ai encore à publier, reste en contact ! 🙂
      En effet, pas mal de similitudes avec cette différence dans la décision, je peux comprendre oui que cette stabilité rassure, moi elle m’aurait ennuyé, très vite. En effet il y a plein de solutions pour voyager en enseignant, mais moi je dois aussi rajouter une petite-amie qui n’est pas française donc ça pousse encore vers la sortie.
      Dans tous les cas ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas regretter ces choix et aller de l’avant ! 😉

      Reply
  • 🙂 sécurité (de l’emploi) oui, stabilité par contre non, on en est bien loin dans l’Education Nationale, à moins d’avoir 20 ans de carrière…

    Reply
    • Dans le premier degré on est quand même fixé à l’académie et on est stable car on sait qu’on aura son salaire 😉
      Mais oui on se retrouve vite à la campagne à gérer un double-niveau avec le poste de direction … Haha (désolé d’en rire mais j’ai tellement d’amis dans cette situation … exaspérante l’EN).

      Reply
  • Pour moi le salaire c est la sécurité. Et la stabilité c est plutôt par rapport au lieu. On est rattaché à un département plus précisément mais ce n est pas gage de stabilité quand on t envoie d une année à l autre d un bout à l autre du département. En t informant en septembre bien sur, sinon c est pas drôle. L avantage c est que chaque rentrée est une nouvelle aventure

    Reply
  • Bonjour, je suis dans le même cas que toi…

    J’attends la réponse du CIEP pour faire assistant de langue française en Espagne et en même temps, je passe le concours du CRPE.

    Si jamais je suis accepté avec le CIEP et que je suis lauréat du concours, est-il possible de faire un report de stage d’un an avec le motif suivant : « séjour à l’étranger dans le cadre universitaire ».
    Je sais que ce motif est recevable pour les fonctionnaire du second degré , mais sais-tu si cela fonctionne pour ceux du 1er degré ?

    Merci d’avance de ta réponse !

    Reply
    • Bonjour Antony,

      Oui tu peux effectuer cette demande mais il est à prendre en compte que chaque académie est souveraine dans sa décision. Par exemple pour l’académie de Poitiers, au niveau du premier degré, c’est systématiquement refusé depuis quelques années apparemment. Il faut demander pour être fixé.

      Bon courage pour le Crpe 😉

      Reply
      • Avec l’ancien système, ça passait sans problème ! Je connais quelqu’un qui s’est mise exprès défaillante en M2 en ne rendant pas son mémoire et comme dans l’ancien fonctionnement, il fallait avoir validé le M2 pour pouvoir faire son année de stage, c’est passé sans problème pour elle et elle a pu partir sans perdre le bénéfice du concours, elle a juste demandé à soutenir une année plus tard.

        Maintenant, c’est plus compliqué . A qui pourrais-je demander pour savoir si ma demande a des chances d’être accepté ? (Site, personnes…)

        Reply
  • Bonjour, je suis dans le même cas que toi…

    J’attends la réponse du CIEP pour faire assistant de langue française en Espagne et en même temps, je passe le concours du CRPE.

    Si jamais je suis accepté avec le CIEP et que je suis lauréat du concours, est-il possible de faire un report de stage d’un an avec le motif suivant : « séjour à l’étranger dans le cadre universitaire ».
    Je sais que ce motif est recevable pour les fonctionnaires du second degré , mais sais-tu si cela fonctionne pour ceux du 1er degré ?

    Merci d’avance de ta réponse !

    Reply
    • Bonjour Antony,
      C’est une bonne question et je n’ai pas de réponse fixe à te donner car c’est « au bon vouloir du recteur d’académie ». Donc cela veut dire que suivant ton académie et le recteur correspondant la réponse ne sera pas la même. Une amie dans la même situation dans l’académie de Poitiers à perdu l’effet de son concours (alors que les syndicats lui disaient pendant toute l’année qu’il n’y aurai pas de soucis) … Mais au Mexique j’ai connu des gens qui avaient eu le CRPE et qui avaient pu le faire repousser (je ne saurais pas te dire quelles académies par contre).
      Donc voit (ou pas) avec les syndicats, et essaye de trouver quelqu’un qui a déjà été dans ton cas dans la même académie.
      Bonne chance pour les deux en tout cas !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *