5 jours de trekking dans le Tessin : vallée de Maggia à Bosco Gurin

5 jours de trekking dans le Tessin : vallée de Maggia à Bosco Gurin

Avec une météo magnifique en ce début de mois d’octobre nous en avons profité pour partir en trekking dans le Tessin. Le Tessin c’est la région italophone au sud de la Suisse. Après quelques recherches en ligne de ma petite amie nous partons pas très loin du lac Majeur avec un départ dans la vallée de Maggia à une dizaine de minutes de Locarno. Durant ces 5 jours nous n’avons pas apporté de tente, notre objectif étant de se déplacer de refuge en refuge.

Les temps indiqués sont bien entendus subjectifs, pour vous donner une idée nous avons 25/26 ans et sommes assez sportifs. Mais nous aimons prendre notre temps et je prends beaucoup de photos. A vous de voir où vous vous situez par rapport à ça. Le temps que j’indique ne prend pas en compte la pause pour le repas du midi. Il est aussi possible de voir une autre évaluation du temps calculé par le site sur la carte en ligne. 

J’ai réalisé une carte que vous pouvez consulter en ligne. Le trajet est divisé en six étapes, une chaque jour sauf le deuxième jour comprenant deux étapes comme nous avons pris un téléphérique. Pour chaque étape cliquez sur le kilométrage pour avoir le tracé uniquement jusqu’à ce point.

Jour 1 : Someo – Capanna d’Alzasca

8.6 kms – 1381 m de dénivelé positif – 12 m de dénivelé négatif – 4h30

Le départ de ce trekking se fait de Someo (378m) où il est possible d’arriver en bus depuis Locarno et où l’on peut également facilement se garer gratuitement pour les 5 jours de randonnée. Dès le départ ce trekking dans le Tessin va vous ravir, la première partie longe la rivière que l’on traverse grâce un pont suspendu. Après ces trente minutes sur le plat attendez vous à monter pendant le reste de cette première étape.

C’est en effet 4h de montée avec de nombreux escaliers qui vont vous mener dans les hauteurs. Cependant ce n’est pas si horrible car vous avez l’impression de marcher pour accéder à un château et vous traversez un pont, des petits regroupement de maisons et de nombreuses petits monuments religieux. Quand vous traversez un bâtiment prenez à gauche pour traverser le Corte di Sotto puis d’autres hameaux. Encore un peu de marche à travers la forêt et vous arrivez à la Capanna d’Alzasca (1734m).

Capanna Alzasca, refuge au top proche de Someo dans le TessinC’était la première fois que je dormais dans un refuge en montagne, je favorise ma tente en général. Alors évidemment je suis impressionné par le standing. Les autres personnes présentent ce soir là indiquent également que ce refuge est au top. On est accueilli par un couple de berlinois qui travaillent ici bénévolement pour deux semaines chaque année. Un repas complet et fourni nous attend (entrée, plat et dessert). La demi pension coûte 60 CHF à laquelle il faut rajouter les boissons et 3 CHF pour … se laver ! Pourquoi est-ce que je porte tant d’importance à la douche ? J’y viens !

Le fait marquant pour moi de ce refuge c’est en effet sa douche ! 😛 Vous descendez d’une dizaine mettre devant le refuge pour accéder à la douche qui est grande ouverte sur les montagnes ! C’est donc une douche avec vue (et eau chaude) qui vous attend. Rien que ça. haha

Pour réserver : +41 91 753 25 15

Jour 2 : Capanna d’Alzasca – Capanna Arena

9 kms – 359 m de dénivelé positif – 1131 m de dénivelé négatif – 4h
7.8 kms – 475 m de dénivelé positif – 553 m de dénivelé négatif – 3h

Réveil avec le soleil pour ce premier matin dans les montagnes. Une grosse journée de randonnée de prévue, il faut en effet commencer par passer un col puis descendre dans la vallée (première étape de la journée) où nous avons décidé de prendre un téléphérique pour remonter sur la chaîne de montagne suivante. Après une vingtaine de minutes de marche on arrive au très joli lac d’Alzasca (1855m). On continue ensuite à monter jusqu’au col de Doia (2054m). D’ici s’amorce une longue descente divisée en trois parties. La première partie à flanc de montagne et la troisième partie au bord de la rivière qui forme de nombreuses petites cascades sont très sympathique. En revanche la seconde partie dans la forêt à été un calvaire pour nous. Le chemin était recouvert de feuilles et l’on glissait fréquemment sur ce sol instable. Une fois arrivé au petit village de Camana (1000m) il faut marcher sur la route pour arriver au bord de la rivière Ribo que l’on remonte, au bord de la route également, jusqu’à Zott où se trouve le téléphérique (15CHF la montée et pas de réduction avec le SwissPass).

Randonnée au lac de Salei dans le Tessin

Lac de Salei

 

Une fois arrivé dans l’Alpe di Salei (1700m) il est possible de prendre un chemin direct vers la Capanna Arena, ce que nous n’avons pas fait. Nous avons en effet souhaité réinvestir le temps gagné en prenant le téléphérique, et s’éviter une montée dans la forêt, pour passer au lac de Salei (1923m) puis au sommet du Pilone à 2192m, ou Pian del Bozzo en italien car ce sommet est un point d cela frontière entre la Suisse et l’Italie. Il faut revenir sur ses pas pour reprendre ensuite le sentier qui mène à la Capanna Arena (1689m). Ce refuge n’est pas habité, téléphonez à l’avance pour vérifier qu’il est bien ouvert, vous payerez les 20CHF de la nuit (+3CHF pour le gaz pour cuisiner) dans une boîte réservée à cet effet. Ce soir là il n’y avait personne d’autre à dormir dans ce refuge nous étions donc vraiment « seul au monde » ! Parfait pour profiter du calme de la montagne et de la beauté des étoiles à la nuit venue !

Pour réserver : +41 91 797 18 31/+41 91 785 05 04

Jour 3 : Capanna Arena – Cimalomotto

10.4 kms – 509 m de dénivelé positif – 772 m de dénivelé négatif – 5h

Le jour le plus difficile pour moi, donc ce temps de 5h est large, on peut le faire en 4h si on est en bonne forme. En effet je pense que les efforts de la veille et peut-être également de l’avant veille se sont fait sentir le troisième jour ! Heureusement c’est une randonnée assez simple et pas très longue. Ce qui tombait à pique pour reprendre des forces pour la grosse quatrième journée.

En effet depuis la Capanna Arena on prend d’abord la direction de l’Alpe di Porcaresc (1796m), le début est une descente abrupte mais ensuite on marche quasiment à plat. Il faut ensuite passer le col de la Cavegna (1978m) puis descendre le long de la rivière, encore une fois en cascades, et la traverser à Sfii (1608m). Ici c’est une longue descente à travers la forêt jusqu’à Fiümigna (1285m) qui vous attend. Finalement il faudra remonter un peu en direction de Cimalmotto (1405m) où il est possible de dormir à la ferme « Munte de Reita ».

Cette ferme propose des chambres mais aussi de très jolis petits dortoirs : seulement 4 lits dans chaque petite pièce. Les dortoirs se trouvent dans une grange à l’étage. La nuit coûte 20 CHF (avec la douche). Pour le diner il est possible de cuisinier dans la cuisine commune très chaleureuse et bien équipée (7CHF). Pas besoin de s’alourdir le sac à dos avec de la nourriture car ils disposent même d’une petite épicerie au prix très raisonnable. Pour le petit-déjeuner vous aurez le droit, pour 10CHF, à des produits de la ferme ou bio.

Pour réserver : +41 91 754 19 36

Jour 4 : Cimalmotto – Cappana Grossalp

14.8 kms – 1376 m de dénivelé positif – 877 m de dénivelé négatif – 7h

❗ Je déconseille de dormir à la Capanna Grossalp ❗

La randonnée Cimalmotto à Bosco Gurin peut se faire en 4h si vous souhaitez y aller directement mais nous avons souhaité monter sur le Pizzo Bombögn (2331m) que je vous recommande vivement car si trouve un mur qui servait à empêcher les chèvres à changer de versant. La montée est assez difficile mais vaut vraiment le coup. Il est possible de finir la montée jusqu’au sommet en se servant du mur comme d’un escalier ! A éviter si vous avez le vertige mais sinon c’est une expérience magnifique !

Trekking dans le Tessin jusqu'au Pizzo Bombögn

Mur au sommet du Pizzo Bombögn

Ensuite il faut une nouvelle fois revenir sur ses pas jusqu’à un petit hameau « Quadrella di Fuori » (1791m) que vous aurez déjà traversé et d’où l’on peut monter pour arriver au col du même nom. Une fois au Passo Quadrilla (2137m) il suffira de suivre la direction de Capanna Grossalp (1907m) ou de Bosco Gurin (1500m) si vous ne souhaitez pas dormir dans ce refuge que je déconseille…

Ce refuge est le seul que vous pouvez trouver sur booking.com et donc le seul pour lequel je pourrais proposer un lien qui me permettrait de gagner un petit pourcentage sur votre réservation mais je ne le fais pas car ce lieu a vraiment été une mauvaise expérience. Je m’explique. On arrive dans ce refuge qui se trouve au milieu des pistes de ski et on s’installe. Commençons par la douche qui bien que se trouvant dans le sous-sol et que le prix de la nuit soit très élevé (nous y reviendrons) coûte 5CHF ! Bon ce n’est pas grave on se lavera demain en rentrant à la maison, on passe. Puis viens l’heure du diner qui coûte 26 CHF, un prix normal pour un bon repas en Suisse, mais finalement nous avons le droit à une assiette de salade verte avec une demi tomate cerise et une petite assiette de pâtes. Nous avons généreusement le droit à un petit supplément de pâte … que l’on doit se partager. Puis viens le dessert … Qu’il faut payer en supplément ! On apprendra également le lendemain matin que la carafe d’eau coutait aussi 2CHF. Je ne suis pas difficile mais après une journée de randonnée … on a faim ! Et bien après ce repas j’étais content d’avoir encore à manger dans mon sac à dos ! Le prix de la nuit qui incluait uniquement le petit-déjeuner (avec encore une fois le minimum possible) était de 54CHF ! Donc un total de 81CHF par personne pour une nuit en dortoir, sans douche, avec un repas insuffisant et un petit déjeuner minimaliste … On ne m’y reprendra pas !

Je vous conseille donc vivement de descendre dans le joli village de Bosco Gurin ou même de prendre le bus pour descendre un peu plus dans la vallée ou de revenir directement à Someo dès le quatrième jour.

Jour 5 : Capanna Grossalp – Bosco Gurin

2.1 kms – 21 m de dénivelé positif – 426 m de dénivelé négatif – 40min

C’est donc du pied gauche que je me lève au matin de ce cinquième jour. Mais une fois sur le chemin de Bosco Gurin, une petite descente de 40 minutes, la bonne humeur est de retour. On visite un petit peu ce joli village avant de prendre le bus qui nous ramènera à Someo où nous irons collecter des châtaignes.

Quel budget pour ce trekking dans le Tessin ?

Voici un petit retour sur notre budget pour ces 5 journées de trekking dans le Tessin pour deux personnes, bien entendu il est possible de dépenser moins en prenant sa tente ou en amenant plus à manger avec soit si vous le souhaitez :

  • Nuit 1 : 136CHF (hébergement, demi-pension, douche et une boisson)
  • Téléphérique : 30CHF
  • Nuit 2 : 43CHF (hébergement et utilisation du gaz)
  • Nuit 3 : 77CHF (hébergement (incluant la douche), achat de nourriture pour le soir, utilisation de la cuisine et petit-déjeuner)
  • Nuit 4 : 162CHF (hébergement, « demi-pension », sans douche)

Donc un total de 448CHF pour deux, 224CHF par personne.

Voici donc un magnifique itinéraire de trekking dans le Tessin, consultez la carte, ma première expérience aussi longue dans les montagnes suisses après le petit trekking dans le Jungfrau entre Brienz et Interlaken réalisé l’année passée. Il est possible de raccourcir la deuxième et la quatrième journée en évitant les deux sommets que nous avons voulu faire, mais je vous les recommande tous les deux car les vues sont magnifiques ! Et si vous ne pouvez pas vous y rendre, rattrapez vous avec ma journée de trekking dans le Tessin en photographies.

Bon trek à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *