Que visiter au Yucatan ?

Que visiter au Yucatan ?

Je vous propose dans cet article de continuer la visite de la péninsule du Yucatan. Je ne reviendrai pas sur la côte caribéenne dont j’ai déjà proposé un itinéraire pour une semaine. Je vais donc vous parler des deux régions manquantes, la région homonyme de la péninsule : le Yucatan et de la région de Campeche. Venez avec moi à la découverte de la culture Maya et de jolies villes coloniales.

Valladolid

Valladolid au YucatanEn partant toujours du principe que le plus simple pour visiter cette région est d’arriver via l’aéroport de Cancun, Valladolid sera peut être la première ville de la région du Yucatan que vous visiterez. C’est une petite ville coloniale avec une ambiance très agréable ! Je vous recommance donc vivement ce stop, et si vous pouvez rester quelques jours, faites-le ! Ainsi vous profiterez du rythme tranquille de la ville et il y a plein de choses à voir. Premier point intéressant Valladolid dispose d’un cénote … Dans la ville ! Le cénote Zaci (30 pesos) vaut le détour, l’eau n’est pas du tout transparente, c’est la piscine des locaux, mais c’est très joli et si vous voulez vous rafraîchir en fin de journée c’est le top !

Si vous voulez voir des cénotes plus photogéniques, quoi que difficile à photographier (beaucoup de gens et peu de lumière), je vous recommande de vous diriger vers Dzitnup. Proche de ce village il y a deux cénotes côte à côte (60 pesos l’un 90 les deux) : Samula et Xkeken.

Si vous visitez ces cénotes essayez d’y aller entre dix heures et midi : la lumière entre parfaitement dans Xkeken et vous pourrez ainsi vivre un moment magique !

Chichen Itza

Je réserve un paragraphe entier pour ces ruines mayas qui sont en effet une des sept merveilles du monde ! D’abord pour y aller il y a beaucoup de solution :

  • Une excursion depuis Cancun, Tulum ou Mérida : en général ce seront des tours organisés avec plein de touristes et vous serez donc sur le site aux pires horaires, je vous déconseille donc cette solution.
  • Dormir à Piste, petit village aux portes de Chichen Itza il est donc parfait pour pouvoir être de très bonne heure sur le site. En revanche les prix peuvent être très élevés. Une solution malgré tout : si vous avez votre tente il est possible de camper pour une centaine de pesos.
  • La solution que j’ai choisit était de dormir à Valladolid et de venir sur le site en bus ou en collectivos (mini bus qui s’arrête quand on veut). Cela permet d’être rapidement sur place (environs 40 minutes) et d’avoir un prix plus raisonnable pour l’hébergement et où vous pouvez rester plusieurs nuits.

Chichen ItzaUne fois sur le site l’entrée est de 220 pesos, prix élevé comparé à n’importe quel autre lieu. J’ai pu rentrer gratuitement grâce à mon poste d’assistant de français au Mexique mais sinon … il vous faudra être mexicain. L’idéal est d’arriver le plus tôt possible (ouverture à 8h) car après onze heure le site est littéralement envahi (les tours arrivent vers cette heure là) et ensuite le soleil de midi va tout simplement être étouffant en dehors des petits chemins ombragés. Vous verres des centaines, et je n’exagère pas, de vendeurs de souvenirs, si vous en voulez les prix sont intéressants sur le site contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Je ne vais pas m’aventurer à vous donner des informations sur le site qui serait basiques et dont vous pouvez trouver mille fois mieux en ligne ou sur place avec un guide. Je vais donc vous recommander fortement d’y aller et surtout d’éviter de tomber dans les horaires bondés. Dernière information, le soir il y a un spectacle de lumière, je n’ai pas pu y participer mais il semble sympa et est inclus dans le prix du billet.

Mérida

Monument au drapeau de MéridaMérida est la « préfecture » de la région du Yucatan, j’ai pu y rester chez un ami et donc profiter de ce lieu avec une vision différente. C’est une très grande ville avec un grand héritage culturel Maya et colonial. Le métissage y est donc une fierté et cet héritage Maya, même si il semble diminuer, se conserve. Les gens vous apprendrons des mots en maya, même si eux, probablement, n’en sauront que quelques uns, ils en sont fier et ils ont raison !

En dehors de Mérida il y a encore une fois des cénotes, la côte est également très prôche. Au nord de la ville se trouve Progreso. C’est un lieu touristique, mais il m’a semblé attiré plus de mexicains que d’étrangers. Les prix n’ont rien à voir avec Cancun et l’on peut manger de très fruits de mer ou poisson sur la plage !

Mon conseil en dehors des sentiers touristiques : entre Mérida et Progresso arrêtez vous au parc « écologique » de Corchito (25 pesos). Ici vous allez prendre une barque pour quelques minutes qui vous emmène au travers de la mangrove vers une zone composé de quatre cénotes. Ils n’ont rien à voir avec les cénotes plus connus, ce sont plutôt des piscines naturelles. On peut se baigner dans trois d’entre eux au milieu de la mangrove et des ratons laveurs qui viennent essayer de grapiller à manger aux locaux venus pour la journée avec leur pic-nic. Entre eux une petite « rivière » où vous pourrez voir de joli poissons et des petites tortues.

Campeche

Je vais finir cet article par un petit paragraphe sur Campeche, en effet je ne me suis pas arrêté donc je ne peux que vous expliquer pourquoi. D’abord mes amis mexicains ne me conseillait pas forcément cette ville qui n’offrait que peu à voir en dehors des restes de murailles. De plus, l’intérêt principal d’aller à Campeche est pour pouvoir visiter les ruines Mayas du même nom. Mais ayant déjà visiter plusieurs sites nous avons décider, également par manque de temps, de sauter cette destination.

J’espère que ce second article sur la péninsule du Yucatan vous permettra de pouvoir prévoir votre séjour dans la région. Evidemment l’itinéraire de chacun dépend du temps disponible pour voyager dans cette région. Un conseil cependant si vous avez un peu de temps en plus prenez un bus et allez visiter le Chiapas, c’est une région magnifique dont je vous parlerai dans un prochain article !

Et comme j’ai pu passer le 16 septembre avec mes amis mexicains à Mérida il ne me reste qu’une seule chose à ajouter … Viva Mexico !

Feu d'artifice pour l'indépendance du Mexique

Et si vous restez plus longtemps au Mexique n’hésitez pas à consulter mon itinéraire parfait pour un voyage d’un mois au Mexique !

Mots clés cherchés par les voyageurs du net :

  • visiter le yucatan
  • yucatan visite

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *